L’étude de faisabilité, maitrisez son dossier

Cette étape permet de déterminer avec exactitude le prix de votre projet dans sa globalité, en tenant compte de tous les éléments techniques tels que:

Visite du terrain

La visite du terrain permet de prendre connaissance des lieux, de faire un relevé topographique du terrain et des alentours, et d’analyser qu’aucun élément ne pourrait ralentir, empêcher ou amené des sur coûts à votre projet de construction

Le plan préliminaire de la construction
Les plans doivent correspondent aux réglementations de la commune ou aura lieux la construction, généralement, il existe un PLU (plan local d’urbanisme) ou encore un POS (plan d’occupation des sols). Il faut également vérifier si vous êtes dans un périmètre protégé

Pour bien se rendre compte de tous ses points, il faut effectuées différentes versions de plans, tel que la vue intérieure, vue des façades, vue de coupe, aménagement intérieur, ce qui vous donnera un aperçus un peu plus réelle de votre projet.
Avec ses plans, vous pourrez également déterminés les différents aspects techniques, et les coûts qui y sont reliés.

La perspective 3D

La perspective est une image en 3 dimensions de votre future construction. Même si les coloris de l’image peuvent différer quelque peu de la réalité, cette photographie virtuelle vous donnera une idée du rendu final de votre construction sur son terrain selon les matériaux que vous aurez choisis.
Votre plans initiale, peut ne pas ressembler à ce que vous vous attendiez simplement en fonction des réglementations en vigueur dans votre secteur. La perspective est une image importante dans le choix de votre projet.

Le compromis de vente

On s’imaginent parfois que la signature d’un avant-contrat n’engage pas à grand-chose. Rien n’est plus faux : malgré son nom, l’avant-contrat constitue bel et bien un « contrat », au sens juridique du terme, qui entraîne des obligations importantes pour les deux parties. Un particulier qui signe un avant-contrat dispose d’un délai de 7 jours pour se rétracter en informant le vendeur  lettre recommandée avec AR. Ce délai court à compter du lendemain de la notification de l’acte ou de l’avant-contrat
Il est toujours conseiller de faire appel à un conseiller juridique avant d’entreprendre les démarches avec le vendeur.

Passer à l’étape suivante …